La saison du brame a débuté !

En effet, cela fait maintenant quelques jours que l’on profite de la douceur des soirées d’été indien pour nous poser et écouter la vie de la forêt qui nous entoure.

Entre le hululement des chouettes hulottes mélodieux, les concertos de grenouilles en contrebas au bord de l’étang, et les rois de la forêt de Tronçais qui s’expriment tout autour de nous,… ; à la nuit tombée, la vie sauvage s’éveille tandis que nous nous évadons en rêve dans un monde féerique et poétique.

Le brame du cerf

Bruissement du vent
Comme une douce caresse
Le silence cesse

Au loin les fracas
Des rencontres de leurs bois
Percent le silence

Témoins des combats
Leurs voix à travers bois
La fin d’abstinence

En cette nuit douce
Comme un cri sorti de terre
Le brame du cerf

Par Maëlys GERNEZ, le 17 septembre 2020 à La p’Thite Marmande

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :